Et si l’eau redevenait un atout pour notre territoire !

logo

Et si l’eau redevenait un atout pour notre territoire !
Jusqu’au milieu du siècle dernier, le Bas-Léon vénérait son eau (fontaines sacrées), s’alimentait dans ses multiples puits à l’eau propre et abondante. Les habitants utilisaient l’eau des ruisseaux pour leurs besoins domestiques (lavoirs, baignades, etc…) Les prairies humides étaient utilisées pour le pâturage. Depuis, tout ceci s’est perdu ; l’eau, les cours d’eau, les talus et les zones humides ont été négligés voire massacrés.

Le coût économique de ces pollutions est très important : traitement et interconnexions des eaux potables et usées, mise aux normes des élevages, ramassage d’algues vertes, baignades et parcs à huîtres fermés, image de marque dégradée pour le tourisme et les produits du terroir,…

Et si l’eau redevenait un atout pour notre territoire ! 5 témoignages pour montrer qu’agir en faveur de l’environnement n’est pas une charge mais un investissement d’avenir pour tout un territoire.

Cette soirée ouverte à tous se tiendra le vendredi 6 avril à 20h30 à Lannilis, salle Nuit de Noces, Espace Lapoutroie (derrière la mairie).

Organisation : Les associations Kan an Dour de Lannilis, Abers Nature de Plabennec et Eau et Rivières de Bretagne

Merci de vous mobiliser pour faire de ce rendez-vous un succès et de partager dans vos réseaux


Intervenants :
Philippe Dequesnes, Nadine Kassis et Dominique Mignon (association Kan an Dour Lannilis) : Sur la reconquête de la qualité de l’eau dans les Abers et la protection du captage d’eau potable de Lannilis, l’eau en circuit court ;

Jean-Yves Piriou (association Abers-Nature) : la gestion et la valorisation de la zone humide de Lanorven à Plabennec et son impact sur la vie locale

Anne Gaël Simon (Syndicat des eaux du Bas-Léon) : les actions vers le «zéro pesticide » en zone urbaine auprès des communes du bas-léon, un investissement de santé publique ;

Laurent Le Berre (association APPCL Landunvez) : les actions associatives pour la reconquête de la qualité des eaux de baignade pour maintenir le tourisme.

Yannick Jestin (agriculteur installé en bio, représentant du GAB Lanmeur ) :  l’agriculture biologique et les externalités positives pour l’eau.

Animateur : Arnaud Clugery (Eau et Rivières de Bretagne)