“Nous les vagues”, à Brest, pour rassembler les dynamiques de luttes sociales et écologistes

“Le Conseil National de la Nouvelle Résistance”
Il existe à Brest depuis le début de l’année 2020, un comité local du CNNR (Conseil National de la Nouvelle Résistance)
Le Conseil national de la nouvelle résistance est un point de ralliement de toutes les initiatives gravitant autour de la question des droits des citoyens et des citoyennes. Ce mouvement citoyen soutenu notamment par des artistes, s’inscrit dans l’esprit du Conseil national de la Résistance créé en 1944 (à l’issue de la guerre) : “Résister, c’est créer. Créer, c’est résister” qui a mis en place : – la protection sociale, le droit du travail, les services publics, des moyens convenables d’existence, la redistribution des richesses .
Pour le CNNR, ” seule une vision partagée de l’avenir et une convergence des luttes permettront d’inverser le rapport de force pour sortir d’un modèle économique néolibéral dévastateur pour les vies humaines et l’environnement”. Le CNNR combat le racisme et la xénophobie. Il soutient les valeurs humanistes, progressistes et écologistes.

“Nous les vagues”
Le comité local brestois a imaginé le 24 octobre 2020 l’évènement “Nous les vagues” à partir du texte de Mariette Navarro : « Nous avons décidé de faire le désordre qu’il faut, et petit à petit cela devient une évidence : nous ferons le bruit historique des revirements de situation, le grincement inévitable des changements de régime. Nous serons à la fois ce qui explose et ce qui soigne les brûlures, ce qui noie et ce qui ressuscite. Nous serons l’irréductible mélodie, et l’hymne nécessaire et l’évidente partition. Je veux être le bruit du flux et du reflux, et le chant de l’écume et l’écho de la profondeur. »

Plus concrètement, l’idée était de rassembler des collectifs, organisations, structures du pays de Brest autour de la question : quelles formes de résistance construisez-vous aujourd’hui?
Cette première étape avait pour objectif de rassembler des dynamiques de luttes sociales et écologistes.

Cela a pris la forme d’une agora qui s’est tenue à L’avenir (une ZAD autogérée au centre de Brest) avec la CNT, L’avenir, les Partageurs, Réseau Salariat, Chrysalide, Vert le Jardin, Radio Pikez, Collectif Le Maquis, Ekoumene, Terre des possibles, Dandelion, Brest La liste citoyenne, le Maquis des champs…
La journée s’est terminée par un banquet maquisard au Maquis (collectif d’artistes et lieu de création à Brest) situé rue Victor Eusen sur la rive droite de Brest.

“Les Jours Heureux”
( le programme du CNR était initialement intitulé Les Jours heureux )
Reprenant le terme, l’idée du comité local est maintenant de travailler les questions essentielles qui concernent “les Jours Heureux” mais aussi de “réfléchir et d’agir sur les formes des luttes en cherchant à les poétiser”.

Contacts :
Comité local CNNR de Brest
cnnr@lemaquis.org

Laisser un commentaire