Archives de catégorie : Actualités

Ecologie et économie sont elles compatibles ?

L’Université de Bretagne Occidentale (UBO), en collaboration avec le laboratoire Amure (Aménagement des Usages des Ressources et des Espaces marins et littoraux), propose au grand public, de février à avril 2021, un cycle de rencontres, sur les liens qu’entretiennent l’écologie et l’économie.

Les logiques à l’œuvre diffèrent et parfois s’opposent. Pour comprendre les activités de ces acteurs et leurs interactions, pour mesurer leur impact et saisir les enjeux en cours, l’UBO invite des économistes, des juristes, des financiers, des biologistes, des écologues et des acteurs du développement durable qui débattront avec le public de gouvernance, de politique publique, de compensation, de finance, de quotas, de transition écologique et de rationalité économique.
Organisées à la faculté de Lettres et Sciences Humaines et à la bibliothèque universitaire du Bouguen, les rencontres sont retransmises en direct sur le site de l’université. Grâce à un partenariat avec Radio U, toutes les rencontres seront également à retrouver au programme de l’émission le Lab U.
Un programme très riche qui combine tables-rondes, “histoires” de thèses ou de recherches.

LES TABLES-RONDES

Mardi 16 Février // 18h
L’agriculture durable : transformation radicale ou retour en arrière ?

Mercredi 17 Mars // 18h
Argent et transition écologique : de la monnaie locale à la finance durable ?

Mardi 30 Mars // 18h
Les parcs éoliens offshore sont-ils des projets de développement durable ?

Mercredi 14 avril // 18h
Algues vertes : invasion ou production locale ?

L’histoire de ma thèse

Chaque mois, un doctorant ou une doctorante donne rendez-vous à tous, à la BU, pour raconter « l’histoire de sa thèse », une interview de 30 minutes qui donne lieu à une vidéo et une émission de radio sur le Lab U , à écouter en direct ou en podcast.

Jeudi 21 Janvier // 19h
La pêche durable : quelle régulation mettre en place pour concilier économie, écologie et avenir des pêcheurs ?


Jeudi 18 Février // 12h30
Étude expérimentale du comportement marin d’une éolienne flottante


Mardi 20 Avril // 12h30
L’intégration des exigences environnementales dans la politique maritime européenne

Histoire de ma recherche

Les bibliothèques universitaires invitent les chercheurs de l’UBO à présenter leurs travaux et leurs publications, des interviews de 45 minutes donnent lieu à une vidéo et une émission de radio du Lab U.

Mardi 6 Avril // 18h30
Prendre en compte les connaissances scientifiques et les connaissances des acteurs pour une pêche durable : enjeux et défis des recherches collaboratives

Mardi 13 Avril // 18h30
La compensation écologique



Tout le programme détaillé avec toutes les informations nécessaire : ICI

“Sapristi ” : plus qu’une café-librairie, un tiers-lieu placé sous le signe de l’écologie et de la solidarité…

Le café-librairie “Sapristi” solidaire, inclusif et culturel qui promeut des valeurs sociales, écologiques et culturelles est désormais ouvert à Brest. La boutique se trouve au 10 rue de la Porte à Recouvrance, dans le quartier populaire de Recouvrance à Brest.

Ce café-salon-de-thé-librairie solidaire  vise à faciliter l’accès à la culture de plus grand nombre tout en favorisant l’inclusion des personnes en situation de handicap.

On y trouve une collection d’ouvrages et autres objets culturels (CDs, DVDs, revues, vinyles…) à la fois riche et diversifiée à des prix modiques.

Le projet Sapristi a une dimension écologique affirmé. La petite librairie, en collectant le trop-plein des commerces solidaires, des recycleries et les dons de professionnels et particuliers, et grâce à une convention de partenariat avec le réseau des médiathèques de Brest, qui va lui permettre d’être alimenté régulièrement en ouvrages de qualité, va offrir une deuxième vie à des livres voués au pilon ou la déchetterie. Cette dimension écoresponsable se traduira aussi par l’organisation d’ateliers et animations sur le thème de l’écologie lorsque l’épidémie voudra bien nous laisser tranquilles. Le café du Sapristi, proposera aussi, alors, des produits bio et locaux.


Reportage FR3 Iroise

Le Sapristi est un beau projet culturel sous la forme d’un tiers-lieu convivial, de partage et de dialogue où tous et toutes sont invitées à renouer avec les valeurs d’échange et d’entraide. C’est en tout le souhait de Baptiste Davout qui en est à l’initiative, aujourd’hui secondé par une dizaine de bénévoles.

Sapristi
10 rue de la Porte 29200 Brest –(juste après le pont de Recouvrance)
du mardi au vendredi de 13h30 à 19h30, le samedi de 11h à 19h30 et le dimanche de 13h30 à 17h30.
baptistedavout@laposte.net
– 06 48 32 93 65
– page Facebook
– le site du Sapristi 
compte Twitter

Pimpampou m : un prochain tiers-lieu en plein coeur de Brest

Pimpampou m, c’est le projet un peu fou d’une bande de brestois.e.s avec la création d’un nouveau “tiers-lieu” en plein centre ville .
Cet espace unique ouvrira ses portes prochainement
dans les anciens locaux de l’imprimerie PAM, rue Pasteur.
Les locaux de cette imprimerie, fermée depuis plusieurs années, bien connue des brestois.e.s, sont vastes : 3500m2. C’est une vraie opportunité pour la création d’un nouveau “Tiers-lieu” de rencontres, découverte et d’apprentissage mutuel, pour s’installer, travailler, entreprendre en “solidaire”,
qui manque tant à Brest.

Déjà des pistes pour faire vivre cet espace unique

  • Dégustation de cuisine bio, de préparations de boulangerie, de bière bio brassée sur place
  • Récolte de légumes produits sur place dans la ferme urbaine
  • Danse avec l’association les Pieds Nus
  • Initiation à l’impression d’art
  • Bien être mental et du corps
  • Espace éducatif et culturel pour enfants

Il reste des emplacements pour d’autres projets .

Pour en savoir plus, c’est ici : https://pimpampoum.squarespace.com

Une “Caravane des Possibles” en projet sur le pays de Brest

Le Lieu-Dit, réseau d’une dizaine de structures (le collectif Transition citoyenne en pays de Brest en fait partie) qui cherche à favoriser l’émergence de nouveaux projets visant à promouvoir des modes de production et de consommation, alternatifs et responsables, réfléchit au développement d’un outil d’animation commun à ses membres, la Caravane des possibles, mobilisable sur l’ensemble du Pays de Brest.

C’est dans le cadre de L’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) “Fabriques de territoire”  lancé par le ministère de la Transition Ecologique que se situe le projet d’une Caravane des Transitions préfiguration d’un futur tiers-lieu du territoire du pays de Brest.

Ce projet a pour vocation de développer une nouvelle offre d’animation territoriale : un tiers-lieu mobile, la Caravane des Possibles, qui sillonnera l’ensemble du Pays de Brest afin d’aller à la rencontre des acteurs pour les sensibiliser aux bonnes pratiques et les accompagner dans leurs démarches.
Pour le Lieu-dit, ce sera l’occasion d’expérimenter une offre commune couvrant les multiples enjeux de la transition, et de tester des services et activités auprès des usagers en vue d’une future installation dans un espace commun (tiers-lieu) partagé.

Une production vidéo du Lieu-dit

Contacts :
Le Lieu-Dit PCIES / Barter Pays de Brest
1 rue Louis Pidoux Porte E
29200 BREST
07 69 68 45 88
contact@lelieudit.fr
Du mardi au jeudi, 8h30-16h30

Bétonnage des terres : on peut faire autrement

Chaque année, c’est la même rengaine. Lors de la présentation de leurs voeux à la population, quasiment tous les maires du Pays de Brest nous annoncent de nouveaux programmes d’habitations. Le zéro artificialisation des terres annoncé ici ou là dans les instances du pouvoir politique semble passer totalement aux oubliettes. On va donc continuer à construire, à tout va, dans le pays de Brest, aussi bien dans la couronne de l’agglomération brestoise que dans les communes littorales. Le bétonnage des terres est donc toujours malheureusement à l’oeuvre.

On peut faire pourtant autrement. France Nature Environnement (la grande fédération des associations de protection de l’environnement) tente de sensibiliser les élus à d’autres façons d’appréhender les enjeux auxquels ils sont confrontés met à leur disposition une plaquette abordant les Solutions Fondées sur la Nature et leur application dans divers domaines (Sols, Forêt, Gestion de l’eau, Urbanisation), mais aussi une boîte à outils de l’élu (un ensemble de fiches pratiques) pour mettre en place des solutions fondées sur la nature dans sa commune, visant “à protéger, restaurer et gérer de manière durable les écosystèmes. Elles ont un double intérêt : préserver la biodiversité et assurer le bien-être humain face aux enjeux actuels d’étalement urbain, de risques naturels (inondations, submersion marine, canicule), de sécurité alimentaire, d’eau potable, de changement climatique… “.

N’hésitez pas à en parler à votre maire.